Le Gardenshift

Le Gardenshift

Frederik DavidDuurzaam - Gras - Onkruid

La transition de la construction nous fait penser à la manière dont nous allons utiliser l'espace disponible en Belgique. En gardant cela à l’esprit, la façon dont nous jardinons changera aussi radicalement que la façon dont nous allons construire. En tant que producteur et fournisseur de produits du sol pour l’espace extérieur, Gravelart est à l’avant-garde de cette "transition du jardin".

Nous énumérons 6 des tendances les plus intéressantes pour vous

Le jardin à partager

Le jardin à partager

Nous vivrons différemment et cela signifie que la disposition de notre espace extérieur change également. De plus en plus de personnes vont vivre en copropriété ou vivre dans des appartements en zone urbaine. En conséquence, les jardins seront plus partagés ou, en d'autres termes, nous partagerons les jardins potagers. C’est une tendance très positive, car elle garantit que nous apprenons à connaître nos voisins mieux et ça renforce ainsi le tissu social.

Urban Farming

Urban Farming

Une tendance qui fait son chemin depuis certain temps transforme les toits plats en oasis de verdure. Le citoyen aime bien les nombreux avantages d'un toit vert et parce qu'ils aiment aussi les chaînes courtes et les produits locaux, l'urban farming our bien l'agriculture urbaine se développe de plus en plus dans les villes. Ce sont des jardins hydroponiques qui, avec le bon mélange de lumière artificielle, de nutriments et de température, produiront des cultures de bons goûts qui ne doivent plus être transportées de l’extérieur vers la ville, mais doivent être divisées de l’intérieur.


Le rendement est plus élevé, car on peut récolter plusieurs fois par an et on peut produire 3 à 10 fois plus sur la même surface par rapport à l'agriculture traditionnelle. De plus, jusqu'à 90% moins d'eau est nécessaire.


Un dernier avantage supplémentaire de l’agriculture urbaine réside dans le fait que les gens s’installent souvent dans des bâtiments d’usines vides ou dans de vieux bâtiments, ce qui signifie souvent que les quartiers délabrés ont un rôle important à jouer.

La perméabilité à l'eau prévaut

La perméabilité à l'eau prévaut

Plusieurs initiateurs comme Opération Steenbreek, Opération Perforation et Gravelart-même, appellent déjà l’adoucissement. Récemment, le gouvernement flamand a aussi fait un effort supplémentaire avec des nouvelles réglementations et mesures par rapport à la perméabilité de l'eau autour de la maison.

Le revêtement lié, comme le Stabilizer, le gravier décoratif avec des stabilisateurs de gravier, des dalles de gazon et des gazons carrossables connaissaient une hausse dans les années à venir. Si vous savez que nous durcissons 6 hectares d’espaces en Belgique chaque jour, vous réalisez immédiatement que ces mesures n'ont pas été prises un jour à l'avance.

Après Malte, la Belgique est le pays le plus bitumé d’Europe. C’est pour cela que nous sommes confrontés au niveau statique bas de la nappe phréatique engendrant des inondations en cas de pluie fort. L'adoucissement est le message. L'eau de pluie doit pouvoir s'infiltrer dans le sol.

Quand on veut, on peut !

Les jardins sauvages

Les jardins sauvages

Enfin, nous osons dire ‘au revoir’ au jardin extrêmement contrôlé avec des compartiments pour chaque fleur ou plante. Ce type de jardin disparaît. C’était très "populaire" dans les années quatre-vingt, mais en même temps très intensif en entretien et artificiel. 

Avec le jardin sauvage, nous allons profiter davantage du jardin et rendre à la nature ce que nous avons pris depuis des années. Nous allons tondre des chemins de promenade dans la pelouse. Il y a un retour des hautes herbes et nous obtenons plus d'attention pour les plantes indigènes et les variétés oubliées. Aujourd’hui, nous ne devons pas ranger toutes les branches mortes ou toutes les feuilles. Nous allons nous-mêmes à nouveau cultiver des herbes parce que nous rendons compte que cela nécessite peu d’énergie et que le résultat est mieux et plus savoureux que les plantes qu’on achète autrement au supermarché.

Les pesticides disparaissent complètement

Les pesticides disparaissent complètement

L'utilisation de pesticides chimiques ou de pesticides contenant du glyphosate a déjà été interdite aux particuliers, mais cette tendance se poursuivra jusqu'à ce qu'ils aient complètement disparu des abris de jardin.

La gestion du jardin reçoit de nouveaux rebondissements surprenants. Par exemple, nous allons arrêter les escargots avec une couche de coquilles, faire en sorte que le durcissement fermé soit de nouveau ouvert afin de nécessiter moins de maintenance. Mauvaises herbes en tant que terme est remplacé par des plantations indésirables. Plantations indésirables, donne également une connotation légèrement plus positive dans nos esprits. Indésirable ne signifie pas nécessairement qu'il doit être annihilé.

Les engrais seront purement organiques

Les engrais seront purement organiques

Alors que nous allons interdire les composants chimiques dans les pesticides, le consommateur cherche également des solutions de remplacements biologiques et l’industrie alimentaire est responsable de cette sensibilisation. Les produits alimentaires portant le label biologique ne peuvent plus être ignorés.

Les engrais organiques fonctionneront progressivement, de sorte que le risque de fertiliser trop est pratiquement inexistant. En outre, ils améliorent la structure du sol beaucoup mieux que des engrais chimiques.

Et après tout, cela ne doit pas forcément coûter plus cher. Les marcs de café, par exemple, sont un engrais parfaitement organique avec beaucoup d'azote ou vos plantes épris d'acidité vont l'adorer. Une raison en plus de boire du café plus lent à la maison et de retirer la machine à café de la prise.

Back to overview