Les millennials pensent écolo: 4 tendances pour 2018

Les millennials pensent écolo: 4 tendances pour 2018

Frederik David

Tout comme pour les tendances de la mode, l’aménagement et la plantation des jardins changent. Maintenant que les baby-boomers prennent leur retraite et échangent leur maison avec jardin contre un appartement à la mer, la génération Y est prête à bêcher.

Ils constituent même depuis peu le groupe démographique le plus important en Belgique.

Les ‘millennials’ cultivent à nouveau des légumes, décorent le séjour de plantes et savent qu’un environnement vert a un effet positif sur la santé physique et mentale. Leur but est de créer des expériences et des souvenirs à partager avec les autres.

Ils déterminent ainsi des tendances au lieu de les suivre. Voici les 4 tendances les plus importantes pour 2018: 

Le jardinage comestible

Le jardinage comestible

Une des tendances les plus croissantes en 2017 a été le jardinage comestible. Cette tendance se prolonge à l'intérieur en 2018. Différents aspects en sont à l’origine: des maisons plus petites, le cohabitat ou la location font que l’habitant organise l’espace de manière plus consciente.

Cultiver à l’intérieur a en outre comme avantage qu’on consomme moins d’eau et que la météo n’influence pas les plantes. Les légumes ou les herbes poussent ainsi plus vite et la météo n’exerce aucune influence sur les plantes. Les légumes ou les herbes poussent ainsi plus vite et en plus on peut choisir ce qu’on cultive sans devoir tenir compte des saisons. Il est ainsi facile de déguster des tomates cerises mures en hiver et de préparer de la purée de panais fraîche en été.

Les conditionneurs de sol donnent à vos plantes une poussée supplémentaire et faire un bac à compost est très facile grâce au profils Ecoplanc.

Urban jungle (verdure urbaine)

La Belgique est composée d’une série de villages et de villes enfilés avec du béton et de l’asphalte comme liant. Après Malte, la Belgique est même le pays le plus bitumé d’Europe. Cela met sous pression la biodiversité, la qualité de l’air et la température dans les zones urbaines.

En guise de réaction, des jungles urbaines sont de plus en plus créées. Les façades sont décorées de plantes grimpantes, d’hôtels pour abeilles et de nichoirs. On revoit des fleurs et des arbustes dans la rue. Des quartiers complètement bétonnés deviennent ainsi plus jolis, conviviaux et surtout plus vivables. Des oasis vertes dans des villes autrement si grises. 

Avec Gravelroof ou les dalles pour toitures vertes ECCOsedum, vous aidez la nature dans votre propre quartier.

Tourisme floral

Tourisme floral

Le tourisme floral a été inventé au Japon dans les années 80, où il est considéré comme la pierre angulaire des soins de santé préventifs. Des études démontrent en effet que le temps passé dans la nature réduit le stress.

Le succès du tourisme floral est en outre dû au fait que les millennials attachent plus d’importance aux expériences de vie qu’à des possessions purement matérielles. Pour finir, il y a la tendance de plus être en phase avec la nature. Les millennials sont bloqués dans les embouteillages et travaillent en ville, c’est pour cela que les parcs, forêts et jardins botaniques constituent le contraste recherché.

Le tourisme floral, c’est profiter de la vie extérieure qu’il s’agisse d’un parc, d’une forêt ou d’un monument. Pour le millennial, la nature commence devant sa porte. 

La verdure simple

La verdure simple

"Gardez seulement les choses qui vous sont chères. Faites ensuite le pas et jetez le reste. On peut ainsi réinitialiser sa vie et adopter un nouveau style de vie."
Marie Kondō, the life-changing magic of tyding u: the Japanese art of decluttering and organizing.

C’est un malentendu de croire que les millennials ne veulent pas jardiner parce qu’ils n’en n’ont pas la patience. Les millennials n’ont tout simplement pas le temps parce qu’ils donnent la priorité à une carrière. Plus fort encore ; ils ont beaucoup de patience et sont prêts à attendre des années afin de se permettre une maison avec jardin, mais ils veulent alors surtout profiter de ce jardin.

Un jardin ne nécessitant que peu d’entretien est idéal: des revêtements ouverts avec du gravier décoratif, des solutions permettant de couvrir le sol comme l’écorce, l’ardoise ou la pierre de lave, des plantes vivaces ne nécessitant que peu d’entretien,…

Le jardin est devenu une extension du séjour où on aime passer du temps. 

Back to overview